Le ravintsara à la rescousse

L’hiver est de retour. Himself a été malade et a trouvé le moyen de me contaminer… Le ravintsara est habituellement l’huile essentielle qui vient à la rescousse. Après un grand voyage, elle nous parvient de Madagascar et est issue de la famille de la cannelle (« Cinnamon camphora cinéoliférum »). Moi qui suis sensible aux herbes qui nous entourent, là je suis dépaysée. Mais c’est un voyage qui en vaut la peine, le ravintsara, c’est le feu qui nous emporte, et avec lui, nos rhumes, infections, tristes humeurs. Il nous aide à lutter contre la grippe et toutes les affections hivernales. « L’arbre aux bonnes feuilles » vient parfumer mes hivers depuis plusieurs années.

Continuer de lire « Le ravintsara à la rescousse »

La lavande en été

C’est l’été, nos amis les moustiques sont de retour… Qu’ils aient les pattes tigrées ou non, ça y est, ils ont envahi nos belles soirées.

Quelques gouttes d’HE de lavande officinale ou lavande vraie (Lavandula angustifolia angustifolia) pure sur les piqûres suffisent à calmer les démangeaisons. Il faut laisser agir environ trente secondes, et les démangeaisons diminuent. L’huile essentielle de lavande a des propriétés calmantes, antiseptiques et cicatrisantes Continuer de lire « La lavande en été »

Petit voyage dans le temps : le thym à linalol

Voilà la plante aromatique qui a la senteur de mon enfance : le thym. Elle me rappelle les balades dans la garrigue autour du Pont du Gard, les chemins rocailleux, les pins, la terre sèche avant l’orage. Les petits bouquets bien secs qu’on ramassait pour servir en tisane ou dans la cuisine. Aujourd’hui protégé, on ne peut plus le ramasser ainsi. Mais, je l’avoue, le thym parfume  Continuer de lire « Petit voyage dans le temps : le thym à linalol »

La douceur de l’eau de rose au quotidien

Bienvenue dans mon moment douceur. Matin et soir, l’eau de rose est entrée dans ma routine beauté.

Les huiles essentielles sont très connues, mais les eaux florales un peu moins. En résumé, le résultat de la distillation se sépare en deux produits (phases) distincts ; l’huile essentielle et l’eau florale ou hydrolat.
Elles ont une composition et des qualités différentes. A ce stade, ce que je mets sur mon visage, c’est très important. J’ai la peau réactive, pas question de faire des essais à tort et à travers. Mais là, en choisissant l’eau de rose, je ne me fais pas de souci.
Elle est toute douce, la belle Rosa damascena Continuer de lire « La douceur de l’eau de rose au quotidien »