l’eau florale de bleuet

Petit périple en Lozère et je teste une fleur présente dans mes vacances d’enfant dans ces belles contrées, le bleuet. Les souvenirs de balades dans les grands champs de blé au pied du Mont Lozère, parsemés de petites touches bleues- violettes, vision qui disparaît de nos jours, avec les changements dans la culture des céréales.

Le bleuet a survécu dans les bords de chemins, les friches, dans les prés, au dessous de 1700m d’altitude. C’est cette petite étoile aux pétales effilés, dont on récolte la fleur et qui dispense ses vertus calmantes pour les yeux ou la peau. Continuer de lire « l’eau florale de bleuet »

L’expérience des Palmberg

Un article paru l’an dernier dans le Huffington post m’a fait réagir : « What Happened After One Family Went Organic For Two Weeks . L’expérience de cette famille a été menée par une chaîne de magasins suédois, Coop, et un institut de recherche sur l’environnement, et elle a montré l’impact du changement de mode de vie sur l’organisme sur une période de deux semaines.  Continuer de lire « L’expérience des Palmberg »

Billet pour une ère bio

Période de transition, c’est parti ! Les temps changent, le film « Demain » réveille les consciences et provoque pas mal d’engagements dans une démarche bio. C’est bien. De mon côté, cuisiner bio est une démarche personnelle depuis une quinzaine d’années. A Londres, pour lutter contre un mode de vie très urbain et assez pollué, et puis en Californie, et cela s’inscrivait dans une pratique de yoga régulière. Ahhhh, le monde merveilleux des magasins Whole Foods… Rien que le slogan fait rêver : « America’s healthiest grocery store », tout un programme!

De retour en France, plus récemment, je me pose sérieusement la question d’un changement d’attitude envers les produits de beauté bio. Il y a une quinzaine d’années, c’était difficile de se procurer des produits de beauté bio, il fallait se contenter des produits de grandes marques reconnues ou bien adopter un mode de vie presque spartiate et se laver les cheveux au Savon de Marseille. Si vous avez déjà essayé, n’hésitez pas à commenter, c’est une décision drastique Continuer de lire « Billet pour une ère bio »