Brume de lavande

L’exigence mise dans Fleur de Lavande, la brume de lavande de 1000 Flowers que je viens de découvrir m’a ravie. Les valeurs de qualité, de durabilité des produits utilisés dans les jus m’ont semblé aller dans le sens de la démarche naturelle, écologique et propre que je recherche. J’ai eu la chance de rencontrer Jessica Buchanan récemment, parfumeuse artisanale et créatrice de la marque 1000 Flowers, et de pouvoir lui poser des questions.

Tout commence avec les matières premières

Le producteur-distillateur de lavande choisi par Jessica Buchanan est basé dans la Drôme provençale. Il cultive la lavande à petite échelle et à haute altitude. Il a une approche très naturelle de la culture de la lavande : de la graine à la fleur. D’ordinaire, la lavande est cultivée à partir de boutures, donc à partir de la même plante. Dans ce cas, des champs entiers peuvent être identiques génétiquement et visuellement. Souvent on voit que la couleur des champs de lavande est uniforme. Ici, ce n’est pas le cas, les couleurs varient, montrant que le capital génétique est plus varié aussi. Par conséquent, leur immunité en cas de maladie est plus forte. Face à la cicadelle en particulier, qui dévaste de nombreux champs de lavande depuis les années 80 si les plants sont identiques, ils seront tous touchés. Dans le cas contraire comme ici, certains plants seront touchés, d’autres résisteront. Bien entendu, cette lavande est cultivée sans produits chimiques, ni pesticides et bénéficie du label bio.

Jessica Buchanan, nez engagée

Canadienne originaire de la Colombie Britannique, Jessica a d’abord été aromathérapeute. Elle s’est ensuite tournée vers la parfumerie et sa philosophie est restée la même : holistique, durable, pour un mode de vie sain et tourné vers la nature. Pour étudier la parfumerie, Jessica est venue en France, à Grasse. Elle a créé sa marque, 1000 Flowers, en 2000. Son site présente ses créations qui sont composées d’absolus de fleurs et d’huiles essentielles. Dans ses produits, fragrances et senteurs dédiées au bien-être, la parfumeuse a choisi d’utiliser l’alcool de blé bio, des muscs qui sont biodégradables et donc ne restent pas dans l’organisme.

Lors de notre rencontre dans sa charmante boutique à Grasse, j’ai eu le plaisir d’échanger avec Jessica Buchanan. Sa philosophie de la parfumerie est une approche artistique, engagée et artisanale, la plus naturelle possible. La chimie dite « verte » ou « blanche », c’est-à-dire des composés issus de l’extraction végétale entrent dans la composition de ses parfums. L’empreinte carbone, des emballages simples entrent en ligne de compte dans sa démarche de parfumeuse. Sur le lien entre aromathérapie et parfumerie, la parfumeuse avoue qu’il n’y a pas de lien direct. Bien sûr, la Nature demeure la grande inspiratrice pour la parfumerie et l’aromathérapie et nous donne à sentir des matériaux bruts exceptionnels.

La lavande : la belle senteur qui rend les gens heureux

J’ai consacré un article précédent aux vertus thérapeutiques de l’huile essentielle de lavande vraie, avec ses propriétés calmantes, antiseptiques et cicatrisantes. Toutefois, on confond parfois la lavande vraie (lavande officinale ou Lavandula angustifolia), avec la lavande aspic (Lavandula latifolia), ou le lavandin, un hybride de ces deux espèces à haut rendement. Chacune a des propriétés spécifiques, mais c’est la lavande fine qui a le plus de propriétés ; c’est vraiment la reine des huiles essentielles. Au niveau olfactif, c’est la lavande vraie qui est la plus aromatique, plus fleurie, plus douce, alors que le lavandin est plus camphré. Elle est un peu désuète, nous rappelant les navettes de lavande dans l’armoire à linge de nos grands-mères et les eaux de Colognes d’antan. Mais elle est irrésistible, fraîche, reposante, fleurie. Elle relie les époques et surtout rend heureux ! En parfumerie, la lavande est utilisée dans les parfums masculins (comme dans Pour un Homme de Caron), mais aussi dans certains parfums féminins (Mon Guerlain).

Fleur de Lavande se présente sous forme de brume qui se vaporise dans les pièces à vivre de la maison, en brume d’oreiller et peut se vaporiser sur nos masques (en ces périodes compliquées de Covid 19). La lavande vraie et l’alcool de blé bio entrent dans sa composition, donnant le côté fleuri et doux de cette belle fleur. Elle est plus facile à utiliser au quotidien que l’huile essentielle qui ne peut pas se vaporiser rapidement. Elle contribue à créer une atmosphère relaxante, à changer l’humeur, idéale pour le soir, ou si on a des maux de tête. Elle garde les particularités de l’huile essentielle de façon plus diluée.

L’idée derrière cette brume de lavande est une proposition : nous transporter en Provence. Pour le monde entier, la lavande symbolise la France, et surtout la Provence. Et puis les belles senteurs d’été nous rendent heureux ! Il y a un lien naturel avec Grasse ; elle pousse à l’état sauvage dans les environs, sur le plateau de Caussols, sur les pentes de Gréolières et dans l’arrière-pays niçois où elle est récoltée et distillée. Si vous avez envie de raviver vos souvenirs d’été et de voyage en Provence, plongez votre nez dans cette charmante senteur.

Dans un avenir proche, 1000 Flowers va aussi commercialiser l’huile essentielle de lavande vraie et à terme étendra sa gamme de belles senteurs. Dans un avenir proche, 1000 Flowers va aussi commercialiser l’huile essentielle de lavande vraie et à terme étendra sa gamme de belles senteurs. On peut dès à présent la contacter pour des commandes. Les fragrances de cette marque sont aussi à découvrir, Fleur Verte, avec son côté printanier, muguet, chemin de campagne après la pluie ou Narcotic Flower et son côté capiteux, séducteur sont mes coups de cœur du moment.

Je suis heureuse de voir que la connaissance des fleurs et de la nature inspire les artistes, comme la parfumeuse engagée Jessica Buchanan, et que l’univers infini des senteurs est aussi quelque chose que l’on peut partager dans le respect de l’environnement.

Remerciements à Jessica Buchanan pour les photos

Bibliographie

Barbaud, Fabrice, La Pharmacie du Bon Dieu, Stock, Paris, 1973

Ellena, Jean-Claude, Atlas Botanique Parfumé, Ed Arthaud, Flammarion, Paris, 2020

Tisserand, Maggie, et Junnemann, Monika, Secrets et pouvoirs de la lavande, Librairie de Médicis, Orsay, 1997

Une réflexion sur “Brume de lavande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s