Violettes et voilettes

Une senteur venue du plus loin de mes souvenirs est la violette et maintenant que j’habite dans la vallée du Loup, mes randonnées de ce printemps particulier croisent un grand nombre de ces belles fleurs. Les bonbons à la violette de mon enfance me reviennent à l’esprit avec ce parfum de fleur doux, sucré, suave, et reconnaissable entre mille. Lorsque je faisais des balades à vélo près de Nîmes, je passais souvent par un château dont le parc était couvert de violettes à Pâques.

La particularité de ces fleurs à la couleur variant du bleu électrique au mauve, est qu’elles ne poussent que dans des lieux ombragés, sur un sol bien drainé souvent dans les sous-bois. Grâce à leur rhizomes rampants les violettes odorantes (Viola odorata, ou violette de mars, violette de carême, plantes vivaces de la famille des violacées) s’étendent indéfiniment en colonie. Elles aiment les climats tempérés de nos régions méridionales ; on en trouve en France, surtout dans les Alpes Maritimes, en Italie, en Tunisie, en Egypte.

Dans la grande pharmacie que nous offre Dame Nature, la violette odorante peut être séchée et utilisée pour soigner diverses affections. En infusion, vous pouvez y avoir recours si vous avez un rhume, de la toux ou une petite bronchite, elle a des vertus expectorante et sudorifique. En cas d’indigestion, ou d’intoxication légère, elle peut soulager les maux de ventre. En décoction, elle est anti-inflammatoire et émolliente, et dans le bain, calmante et légèrement soporifique. Elle peut aussi être utilisée pour calmer eczema, et autres maladies de peau, mais aussi asthme et épilepsie. Bref une petite plante surdouée pour les maux de la vie de tous les jours.

Comme toutes les plantes elle a des aspects magiques. En parfumerie, la violette est utilisée depuis l’Antiquité. Elle ne livre pas ses secrets aussi facilement ; c’est une fleur dite « muette ». Ses fleurs, qui nous ravissent tant, ne donnent aucun parfum ni par distillation ni par les autres méthodes d’extraction. Il faut donc recréer par des accords synthétiques ou naturels son parfum doux et séducteur. Ses feuilles, elles, peuvent donner un absolu de façon traditionnelle. L’ethnobotaniste François Couplan décrit en 1994 un phénomène particulier. La violette endort nos récepteurs olfactifs pour quelques minutes et nous empêche de sentir. De plus, au Moyen-Age, elle était considérée comme fleur aphrodisiaque.

Il n’est pas si facile de trouver des violettes séchées pour la tisane. Dans le village voisin, Tourettes-sur-Loup, j’ai trouvé Fleurs à Croquer, dont le site vous donne accès aux tisanes, savons, sirop, confits, violettes cristallisées. On peut bénéficier de ses vertus médicinales sous forme de pastilles et sirops. Elles s’utilisent en patisserie pour décorer des gâteaux et aromatisait autrefois des vins.

Pour beaucoup d’entre nous la violette nous rappelle des parfums romantiques et mélancoliques du 19ième et du début du 20ième siècle comme Vol de Nuit, Après l’Ondée ou L’Heure Bleue de Guerlain.

Elle a été longtemps associée à la senteur des poudres pour le visage de nos grands-mères. Des années soixante aux années quatre-vingt cette note a disparu en parfumerie, jugée trop désuète, j’imagine. Depuis les années quatre-vingt dix, elle est revenue, sans sa voilette, mais dans des accords plus modernes, dans des parfums comme L’Eau en Blanc de Lolita Lempika, ou 10 avenue George V de Balenciaga ou Bois de Violette de Lutens. En cosmétique, la poudre Météorite de Guerlain dégage ce doux parfum.

Vous l’avez deviné, je suis sous le charme de cette fleur médicinale, magique qui nous plonge dans des souvenirs de douceur, d’élégance, de romantisme.

Bibliographie :

  • Botanica, Encyclopédie de botanique et d’horticulture G.Cheers, Editions Könemann, 2003
  • Atlas de Botanique Parfumée, Jean-Claude Ellena, Editions Arthaud, 2020
  • Doctissimo.fr

Photo par Earl La Violette (www.fleurs-a-croquer.com)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s