Publié dans beauté bio, Soin du visage

De l’immortelle dans mon supermarché

C’est sur les conseils d’une amie que je me suis intéressée à la marque SoBio Etic. Depuis le début de cette transition vers le bio dans mon alimentation, les produits pour le corps, et les produits d’entretien pour la maison, je vais de moins en moins au supermarché. Mais il fallait que je trouve une excuse pour explorer un peu comment le bio est interprété par nos grandes surfaces préférées. Je n’ai pas d’a priori pour les produits qui se nomment « bio », je m’intéresse à la composition, tout simplement.

J’ai décidé de faire un tour dans le rayon soins du corps et mon choix s’est porté sur Fleur d’Immortelle, sérum tenseur à l’immortelle biologique dont l’étiquette revendique « 98% d’origine naturelle, 0 paraben, silicone,  parfum de synthèse ». Dans sa composition, on trouve : « de l’huile essentielle et de l’eau florale d’immortelle biologiques stimulant le renouvellement cellulaire, un actif végétal protecteur de collagène, des polysaccharides biologiques formant un film tenseur immédiat, des phospholipides végétaux participant au renforcement de la barrière cutanée ».  Je suis rassurée par le fait qu’il porte le label Cosmébio. Ce label Cosmebio va au-delà du marketing « Vert » et s’interroge sur les ingrédients, les conservateurs (qui sont souvent les grands fautifs) et les procédés de fabrication. Cette charte date du début des années 2000 semble couvrir les aspects importants de la conception des produits et remettre un questionnement éthique au cœur de ce processus. Il existe d’autres labels, mais celui-ci me semble pertinent.

Retour à mon petit sérum. J’ai trouvé le prix  de ce sérum SoBio Etic très raisonnable, tout à fait un produit de supermarché. Petit argument contre les détracteurs des produits bio qui répètent que « le bio, c’est beaucoup trop cher ». Le produit est tout à fait satisfaisant, son parfum est agréable. On l’utilise sous la crème hydratante et il hydrate. J’en rachèterai sans problème.

Les lecteurs de ce blog savent déjà que l’immortelle (ou hélicryse italienne) est une fleur qui me parait pleine de vertus pour la peau. La Rivière des Arômes, producteur et distillateur bio à Rozans (05) qui accueille lors de journées portes ouvertes les gens qui s’intéressent aux huiles essentielles, produit une eau florale bio à l’hélichryse italienne dont je me sers souvent. Elle stimule la circulation, ce qui est bénéfique pour lutter contre mes petites rougeurs. La plante aux petites fleurs jaunes est présente chez l’Occitane, autre fabricant de produits de beauté à partir de plantes (qui n’est pourtant pas estampillé bio). L’immortelle est un produit-phare, dans la gamme Harmonie Divine…  tout un programme! Le côté « anti-âge » me fait toujours un peu sourire. Est-ce vraiment possible de lutter contre le temps qui passe? Marcher au grand air, faire du yoga, nager, s’oxygéner sont tout autant « anti-âge ».

Si on souhaite diminuer un peu la toxicité des produits qu’on utilise on peut aussi trouver des produits dans las magasins de grande distribution à prix tout à fait raisonnable. Je recommencerai l’opération, car le prix, l’emballage, l’éthique sont aussi des aspects importants de cette démarche de respect de l’environnement.

Un commentaire sur « De l’immortelle dans mon supermarché »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s