Publié dans beauté bio, Soin du visage

La poudre d’amande et la biodiversité

Prendre soin de sa peau, c’est trouver ce qui vous correspond. Le nettoyage de peau est tout un dilemme depuis que j’ai pas mal de rougeurs et j’ai banni le gommage. Adieu le nettoyage qui décape un peu trop ! Et puis décaper, c’est parfait pour les casseroles, mais pour le visage…. Il y avait quelque chose qui clochait. Il me fallait trouver un équilibre entre le trop et le trop peu. C’est une esthéticienne bio qui m’a conseillé la crème purifiante pour le visage de Dr Hauschka. On l’utilise différemment, pas de gestes traumatisant pour la peau, mais plutôt en douceur, par petites pressions en appliquant la paume et en déroulant la main sur le visage. A y regarder de plus près, les plantes qui entrent dans sa composition sont le calendula, calmant et cicatrisant, la camomille, anti-inflammatoire, le millepertuis, cicatrisant et anti-septique, et la mystérieuse anthyllide, ou trèfle jaune, qui aide à soigner plaies et brûlures. Donc on est plutôt dans le nettoyage en douceur, la cicatrisation et la reconstruction du film hydrolipidique. Des petits grains, à base de poudre d’amande, sont présents dans cette crème, et non pas les micro-billes en plastique habituelles.

Les micro-billes en plastique, justement, parlons-en. Il semblerait que ces petites particules présentes dans certains produits de beauté, dentifrices et produits de nettoyage, soient trop petites pour être filtrées et passent dans les eaux marines. Au bout du trajet, ces pauvres saumons et autres baleines en sont affectés… Et nous les retrouvons dans notre assiette. Si on multiplie le nombre de micro-billes par le nombre de personnes qui en utilisent chaque jour… ça fait beaucoup de petites particules de plastique dans nos océans. L’ONG Surfrider a fait campagne sur ce sujet auprès des gouvernements afin d’arrêter les compagnies qui en utilisent. Ils ont réussi à faire passer une loi sur la biodiversité, le mois dernier en France. Au 1er janvier 2018, plus de micro-bille à l’horizon dans nos salles de bain ! Un grand bravo à Surfrider.

Et si la transition vers le bio passait aussi par la poudre d’amande ?… ou alors la poudre de noyau d’abricot était la solution à adopter ? Simple et naturel.

La marque Dr Hauschka m’impressionne par son sérieux et, plus particulièrement, par son approche anthroposophique. Elle met en avant la culture des plantes en biodynamie ou, dans certains cas, en culture contrôlée. Elle bénéficie du très sérieux label Natrue. Basé à Bruxelles, cet organisme international promeut les cosmétiques naturels et biologiques dans le monde entier depuis 2007. Natrue anime des groupes de travail sur les allergènes, les pesticides, les tests sur les animaux, les perturbateurs endocriniens, la culture biologique des plantes.

La biodiversité, chacun d’entre nous peut en prendre soin en évitant … les fameuses micro-billes en plastique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s