Publié dans Huiles essentielles

La lavande en été

C’est l’été, nos amis les moustiques sont de retour… Qu’ils aient les pattes tigrées ou non, ça y est, ils ont envahi nos belles soirées.

Quelques gouttes d’HE de lavande officinale ou lavande vraie (Lavandula angustifolia angustifolia) pure sur les piqûres suffisent à calmer les démangeaisons. Il faut laisser agir  environ trente secondes, et les démangeaisons diminuent. L’huile essentielle de lavande a des propriétés calmantes, antiseptiques et cicatrisantes. Plus la peine de se gratter pendant des heures. On peut en mettre plusieurs fois si une seule application ne suffit pas. Elle a aussi un petit effet répulsif contre les moustiques, je l’utilise de façon préventive. Mais la belle plante aux petites fleurs bleues et au feuillage vert-blanc agit aussi contre les piqûres d’autres insectes. Il en existe diverses variétés : lavande vraie ou lavande officinale, lavande aspic, lavandin, lavandin abrial (dont j’adore le parfum ). Chacune a des vertus un peu différentes.

Le soir en revenant de la plage, les coups de soleil se font sentir, là aussi il ne faut pas hésiter à utiliser l’HE de lavande. La peau la tolère très bien, il y a très peu de précautions à prendre (la seule précaution à prendre est de ne pas l’utiliser pour les enfants de moins de sept ans).

Un petit séjour sur le plateau de Forcalquier m’a initiée un peu plus à l’huile essentielle de lavande. Mon amie en utilise partout, pour soigner les bobos des humains et des chevaux. Brûlures légères, piqûres d’insectes, coups de soleil, nervosité, elle utilise l’HE de lavande en toutes circonstances. Les producteurs et distillateurs dans les alentours fournissent la petite famille en HE de lavande et de lavandin. Auparavant, pour moi l’HE de lavande servait à parfumer les pièces, elle entrait dans la composition des eaux de Cologne, et on en mettait quelques gouttes dans les armoires pour faire fuir les mites, dans le linge de la salle de bain… Je commence à voir que ses applications sont nombreuses. De plus, elle calme l’humeur et favorise le sommeil. C’est un peu la reine des huiles essentielles. Elle semble accompagner les hommes depuis des siècles. Elle a fasciné les Romains, Hildegarde de Bingen au XIIième siècle en a parlé dans ses écrits, les grands herboristes du XVIIième et XVIIIième siècle se sont tous se sont penchés sur la belle plante aux petites fleurs et ses vertus thérapeutiques.

Je posterai certainement d’autres billets sur la lavande, le sujet est tellement vaste. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les ouvrages suivants: Secrets et Pouvoirs de la Lavande, sur les traditions et vertus des diverses sortes de lavandes et de leurs huiles essentielles chez Médicis, la Lavande c’est Malin, par Danièle Festy et Catherine Dupin chez Quotidien Malin Edition. 

Vous voilà avertis, chez moi l’été, ça sent la lavande : en diffusion dans les pièces, dans les placards, et sur la peau en cas de besoin! Et j’en ai planté dans mon jardin…

En attendant, puisque nous sommes à la fin juin, c’est le bon moment pour aller sur le plateau de Sault et se laisser envoûter par la couleur bleu-violet des champs de lavande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s