Publié dans beauté bio, Soin du corps

Une crème à la lavande sous la douche

Un article au titre un peu « écolo-baba-humour anglais » vu dans le quotidien britannique The Guardian du 15 juin : Why we should shower less,  dérange notre vision occidentale de la douche. Se doucher moins souvent est une idée qui a fait réagir car l’article a recueilli plus de mille cinq cents commentaires en moins de vingt-quatre heures. Un grand nombre de ces commentaires sont assez drôles (« Every spring I have a shower whether I need it or not »…). Mais il soulève de bonnes questions. Pourquoi casser le film lipidique de l’épiderme alors qu’il nous est utile? Et les bonnes bactéries, et les économies d’eau? et la réduction de l’irritation de la peau pour ceux qui souffrent d’ezcéma ou d’acné? …Voilà pourquoi, dans cette série d’articles aux accents de décroissaance « All you need is less » la journaliste Madeleine Somerville évoque le « No-Shower Challenge » par le médecin généraliste et journaliste santé James Hamblin  … Mais bon, il faut tenir le coup. Pour ma part, je ne relèverai pas ce défi, mais je trouve qu’il nous pousse à nous poser de bonnes questions.

L’idée d’arrêter l’eau quand on se savonne, et de se rincer rapidement. L’idée de la toilette au lavabo quand on n’a pas le temps de prendre une douche. Et puis ne pas prendre plusieurs douches par jour. Tout cela doit nous envoyer le message de ne pas décaper sa peau sous prétexte de se débarrasser des odeurs, avec trop de détergent et se rincer pendant trop longtemps. C’est l’idée de traiter sa peau avec douceur.

DSC04611Il y a deux ans, une amie m’a fait le cadeau original. La Crème de Douche à la Lavande de Weleda. Une crème sous la douche, il faut choisir, non? Un savon ou une crème, mais pas les deux. L’hiver, ou les jours où je sens que ma peau est irritée, j’utilise La Crème de Douche à la Lavande de Weleda. Tout d’abord, le parfum très soutenu de lavande me rappelle l’été et les vacances. En décembre, c’est toujours utile. Sa composition est un mélange d’huile de sésame, de coco, dans des esters de sucres et d’huile essentielle de lavande. Ce n’est pas un savon sans savon, comme d’autres produits. Ça reste un savon. Ce n’est pas pour tous les jours, mais plutôt pour un petit effet déstressant. Du coup, je l’offre autour de moi.

Ce produit bénéficie d’un label international, Natrue, qui promeut les produits naturels et biologiques, sans OGM, sans dérivés pétrochimiques ou siliconés, sans parfum de synthèse et sans conservateur. C’est un très bon point.

Weleda dans sa globalité s’inscrit dans la démarche Ethical Bio Trade,  engagé dans le fait de trouver des composants dans le respect de la bio-diversité et de Euro-Feuille, label européen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s