Publié dans beauté bio, Demaquillage, Soin du corps, Soin du visage

Luxuriante

Cette petite marque m’était sortie de l’esprit quand je suis passée devant la jolie boutique aux effluves acidulées. Un mélange d’odeurs d’agrumes, de savon, de fleurs diverses, de fruits, le tout comme un bonbon rose et frais. C’est l’odeur que j’associe avec l’année où j’ai travaillé à Covent Garden Market, à Londres. L’ambiance de Covent Garden pour beaucoup : les artistes de rue, les Quatre Saisons de Vivaldi et le parfum plein de peps du magasin Lush.

Mon exploration des produits bio m’a conduit à entrer de nouveau dans les magasins Lush. DSC04671Toujours à la recherche d’un nettoyant pour le visage très doux (après l’arrêt du Démaquillant Bio à l’Argan de Petit Olivier précédemment cité) , je suis entrée pour voir ce qui était bio et doux pour les peaux sensibles. La version en « beurre » à faire fondre  UltraBland (Ultrasimple) m’a semblé adapté.
La composition comprend des produits doux : huile d’amande douce (l’huile la plus neutre que l’on peut utiliser sur la peau des bébés), de l’eau de rose (calmante), de la cire d’abeille et du miel (assainissant). Cependant quelques produits conservateurs, qualifiés de « synthétiques sûrs » se sont glissés dans ce produit.

Au départ « les bombes du bain »,  gros savons-sels de bain effervescents pleins de pétales ou de paillettes étaient comme un ovni dans le mode des produits de beauté il y a une quinzaine d’années… Mais à y regarder de plus près,  les ingrédients sont souvent frais, à base d’huiles essentielles, donc peu ou pas de conservateurs selon les produits. Il y a donc parfois une date d’expiration un peu comme pour la nourriture. Bonne idée, d’autant plus que la présence de conservateurs dans les produits pour le visage et le corps est l’un des problèmes majeurs dans la toxicité potentielle de ces produits. Chez Lush, aucun test n’est fait sur les animaux, ce qui est très important dans l’opinion publique britannique.  Un article récent dans Elle, « C’est de la Bulle » de Catherine Robin, souligne le fait que cette marque ne fait pas de publicité mais s’est emparée des réseaux sociaux, et s’est implantée un peu partout dans le monde.

En un mot, comme son nom l’indique : Lush,  un concept plein de fraîcheur, d’abondance, dans une atmosphère nature. Un sérieux pied de nez à tout ce qui est sérieux et clinique dans les produits de beauté. La petite marque est basée à Poole, dans le Dorset sur la côté sud de l’Angleterre, où les produits sont fabriqués et elle respire la joie de vivre. Le design est jeune et dynamique, et les produits estampillés « Végétaliens » (« Vegan »). Les emballages (pour les produits qui en ont) sont noirs et recyclables avec un système de consigne après cinq achats (vous l’avez deviné, je suis partisane de ce système de la consigne aussi utilisé dans les magasins Melvita, ou encore mieux chez Biocoop pour les produits d’entretien en vrac). L’article récent dans le magazine Elle a exploré la fabrication des produits et la philosophie de la marque. Il soulève aussi la polémique sur le fait que Lush est diffusé en Arabie Saoudite. Doit-on bannir tout ce qui a un rapport avec l’Arabie Saoudite?

A mon avis, Lush est tout de même une marque à garder en tête dans la transition vers une hygiène de vie plus bio. De nombreux bons points sur l’éthique, l’emballage recyclable et la composition en grande partie plus douce et bio.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s