Quelques affirmations positives

Je souhaite à tous une belle année, débordante de créativité, de joie et de partage. Pour bien commencer, je vais partager un de mes petits trucs, mettre un sourire sur mon visage et dans mon cœur (merci à mes professeurs de yoga au fil des ans)  et penser à des mantras, ou des phrases positives. Les affirmations positives sont souvent une belle manière de se réciter de belles choses. Je partage ici des phrases j’ai trouvées et qui m’inspirent.

Continuer de lire « Quelques affirmations positives »

Mes hivers aux effluves d’orange douce

Noël approche et ma maison, ma cuisine sentent l’orange douce. Les agrumes possèdent cette caractéristique de me rendre heureuse ; clémentines, mandarines, citrons, pamplemousses, bergamotes, kumquats font partie de ma liste de course tout l’hiver. L’huile essentielle d’orange douce, mais aussi celle des autres agrumes ont un point commun, en diffusion dans une pièce, ils donnent le sourire. Je ne sais pas si c’est le côté vitaminé, le parfum du zeste, le soleil qu’ils apportent en hiver, c’est l’une des effluves préférées de tous. Continuer de lire « Mes hivers aux effluves d’orange douce »

L’huile de coco, versatile et pas chère

Toujours à l’affût de solutions bio, peu onéreuses et simples, je reste à l’écoute de la blogosphère. Un produit qui a beaucoup fait parler de lui récemment est l’huile de coco. Il me fait sortir de ma planète des huiles essentielles, plantes aux vertus médicinales et produits de beauté bio.

Continuer de lire « L’huile de coco, versatile et pas chère »

l’eau florale de bleuet

Petit périple en Lozère et je teste une fleur présente dans mes vacances d’enfant dans ces belles contrées, le bleuet. Les souvenirs de balades dans les grands champs de blé au pied du Mont Lozère, parsemés de petites touches bleues- violettes, vision qui disparaît de nos jours, avec les changements dans la culture des céréales.

Le bleuet a survécu dans les bords de chemins, les friches, dans les prés, au dessous de 1700m d’altitude. C’est cette petite étoile aux pétales effilés, dont on récolte la fleur et qui dispense ses vertus calmantes pour les yeux ou la peau. Continuer de lire « l’eau florale de bleuet »

L’expérience des Palmberg

Un article paru l’an dernier dans le Huffington post m’a fait réagir : « What Happened After One Family Went Organic For Two Weeks . L’expérience de cette famille a été menée par une chaîne de magasins suédois, Coop, et un institut de recherche sur l’environnement, et elle a montré l’impact du changement de mode de vie sur l’organisme sur une période de deux semaines.  Continuer de lire « L’expérience des Palmberg »

De l’immortelle dans mon supermarché

C’est sur les conseils d’une amie que je me suis intéressée à la marque SoBio Etic. Depuis le début de cette transition vers le bio dans mon alimentation, les produits pour le corps, et les produits d’entretien pour la maison, je vais de moins en moins au supermarché. Mais il fallait que je trouve une excuse pour explorer un peu comment le bio est interprété par nos grandes surfaces préférées. Je n’ai pas d’a priori pour les produits qui se nomment « bio » Continuer de lire « De l’immortelle dans mon supermarché »

Le basilic, la belle plante pleine de zest

L’une de mes huiles essentielles préférées est issue d’une plante aromatique que tout le monde aime : le basilic. A table, crue dans l’assiette, elle incarne, à elle seule l’été avec des rondelles de tomates et un peu d’huile d’olive. Dans la soupe au pistou, accompagnée d’ail, elle donne du ressort à nos haricots verts et blancs. Dans mon jardin, les limaces se sont régalées et il ne me reste plus que les tiges. La belle plante aux feuilles ovales et vert profond a séduit mes petits locataires gastéropodes qui ne m’ont rien laissé. Pour les humains aussi, elle est irrésistible Continuer de lire « Le basilic, la belle plante pleine de zest »

La poudre d’amande et la biodiversité

Prendre soin de sa peau, c’est trouver ce qui vous correspond. Le nettoyage de peau est tout un dilemme depuis que j’ai pas mal de rougeurs et j’ai banni le gommage. Adieu le nettoyage qui décape un peu trop ! Et puis décaper, c’est parfait pour les casseroles, mais pour le visage…. Il y avait quelque chose qui clochait. Il me fallait trouver un équilibre entre le trop et le trop peu. C’est une esthéticienne bio qui m’a conseillé la crème purifiante pour le visage de Dr Hauschka. Continuer de lire « La poudre d’amande et la biodiversité »